mardi, avril 20, 2021

On dirait le sud















(photo Annie Tobin)

Le multi-instrumentiste-producteur Miles Romans-Hopcraft 

originaire du sud de Londres

aka WU-LU

incorpore dans un melting-pot hybride en constante évolution 

des ingrédients de funk, soul, voire jazz 

à des sons hip hop chahutés par un punk radical

c'est nerveux

jamais convenu

et pourtant évident dès la première écoute

comme ce dernier titre en date "Times"

Puissant

WU-LU se définit comme : "quelqu'un qui aime créer sans slogan ni genre"

Il reste néanmoins proche du mouvement Black Lives Matter et déclare :

«Je suis une personne de couleur. Je serai toujours une personne de couleur 

Je parlerai toujours de ce point de vue

Je fais ce que je fais à travers mes propres expériences

Si cela a un caractère politique, qu'il en soit ainsi 

mais je n'essaie pas ouvertement de faire de déclarations politiques"


nous non plus

(pas ouvertement)

une déclaration d'amour

tout au moins

pour ce bel OVNI


















samedi, mars 06, 2021

Le banjo de Bristol










Kate Stables et son banjo, tous deux originaires de Bristol forment, 

avec l'aide de quelques amis, le groupe de folk rock This is the Kit

Le premier album est produit, à Bristol, par John Parish (qui en a produit d'autres, Eels, Giant Sand, et quasi toutes les notes de PJ Harvey)

Le deuxième album est rempli d'invités dont Jim Barr, bassiste de Portishead (Bristol, toujours)

This is the kit signent en 2017 sur le label Rough Trade 

et voici déjà le cinquième album dont est issu cet entêtant single:

this is what you did

sorti l'été 2020 

mais toujours d'actualité

puisque le monde s'est arrêté 


et s'il doit tourner à nouveau,

le monde,

ce sera peut-être accompagné d'un banjo

à Bristol, c'est chose sûre


dans mon salon

aussi

(photo-Coolen Caroline)







samedi, janvier 30, 2021

Velocità










Puisqu'il s'agit d'aller vite
pour nous éloigner d'une bestiole virale
d'une vilaine météo
d'un week-end pourri
d'un isolement pesant
d'un ras le bol général, il me semble 
voici la bande son de votre course:
Le Goa Express
qu'on avait déjà croisé l'été dernier
qui allait déjà vite
et qui n' a pas perdu le sens du rythme

ça fuse
à toutes berzingues
c'est plein de morgue
et de morve au nez
de bière
et de guitares
et comme disait le brave Raymond Carver:
c'est pas grand chose, mais ça fait du bien
Atchao
bonsoir